Comment arrêter ma dépendance aux lingettes de maquillage

Coton-demaquillant-lavable

La routine de soins de la peau est devenue une sorte de rituel. On se maquille presque tous les jours, alors on aime bien prendre soin de notre peau en enlevant le moindre petit bout à la fin de la journée.

On commence par utiliser une lingette pour dégrader le maquillage avant de se laver le visage avec un nettoyant à base d'eau pour nettoyer notre peau en profondeur. Mais cela signifie qu’on regarde la poubelle se remplir de lingettes de maquillage semaine après semaine, et on ne peut pas s'empêcher de se sentir coupable.

Non seulement on jette littéralement de l'argent sur des fournitures jetables, mais on crée aussi une quantité inutile de déchets. Depuis que Starbucks a annoncé qu'il découpait les pailles de ses établissements, on cherche également de petits moyens de réduire nos empreintes carbones. Le régime de beauté m'a semblé être un point de départ évident.

Si l'on considère qu'on utilise une à deux lingettes de maquillage par jour, on doit probablement utiliser environ quatre paquets de 150 lingettes par an. À 16 $ chacune, cela fait plus de 60 € par an ; ce n'est pas une fortune, mais ce n'est pas une somme insignifiante à jeter.

Et puis il y a les cotons démaquillants lavables, qu’on utilise après les avoir essuyés avec du toner, qu’on n'arrête pas de jeter et de racheter. Bien qu'ils ne soient pas aussi chers, ils s'entassent tout aussi rapidement dans la poubelle.

Si on pouvait trouver des produits de remplacement réutilisables, on pourrait toujours garder la routine excessive sans se sentir coupable, on a réalisé. Alors, alors qu’on craignait un peu que la peau ne se déchire, on était prêt à se lancer dans une expérience de soins de la peau.

 

Étape 1 : Coton démaquillant lavable réutilisable

 

Coton-demaquillant-lavable

On est tombée sur ces chiffons magiques de maquillage sur Instagram, et bien qu’on voulait croire leur affirmation selon laquelle ils ne nécessitent rien de plus que de l'eau chaude, en tant que personne qui a généralement besoin d'huile de noix de coco et de lingettes de maquillage et de nettoyant pour enlever des couches, on était très sceptique.

On a donc décidé de les essayer d'abord sur le simple look de tous les jours, un hydratant teinté plus léger avec le combo correcteur/bronzant/mascara habituel.

On a passé un chiffon sous l'eau chaude jusqu'à ce qu'il soit saturé et on a essuyé l'excédent. Ensuite, on a frotté le visage par un disque démaquillant en petits mouvements circulaires. Le chiffon a étonnamment bien enlevé le maquillage, et avec moins de force qu’on n'en applique normalement avec une lingette jetable. Le massage de sa texture douce sur le visage était en fait assez relaxant. On a ensuite utilisé un nettoyant, comme d'habitude, et on n'a pas remarqué plus de maquillage que lorsqu’on descendait l'évier.

Cependant, après l'avoir utilisé un jour de full-glam, les résultats ont été moins satisfaisants. La serviette avait l'air vraiment tachée, et il restait encore une quantité considérable de maquillage sur mon visage. Le mode d'emploi conseille simplement de "finir en rinçant la serviette à l'eau chaude" mais, ma chérie, l'eau chaude n'a rien à voir avec cette formule longue durée !

C'est une chose à garder à l'esprit si vous avez un teint plus foncé ; ergo, un fond de teint plus foncé qui peut tacher la serviette de façon plus visible.

On a essayé à nouveau, cette fois en utilisant un peu de ma fidèle huile de coco avec le tissu. Cela a semblé mieux fonctionner, mais on n’est pas sûr de l'aspect hygiénique ; l'huile est plus difficile à retirer du tissu, donc on devrait probablement laver le tissu avec du savon directement après utilisation.

Sans huile, on a pu utiliser chaque coton disque. Le paquet de deux serviettes m'a donc duré une semaine avant qu’on ne doive les laver ; ce qui n'est pas mal du tout. À 11,50 € pour, on peut faire des réserves pour ne pas avoir à faire la lessive aussi souvent.

 

Étape 2 : Coton démaquillant lavable emballage

 

Ensuite, on a réfléchi à la manière dont on pourrait réduire les déchets de nettoyant. On a tout de suite pensé à LUSH ; tous leurs nettoyants pour le visage sont livrés soit sans emballage, soit dans une baignoire réutilisable qui peut être retournée au magasin et encaissée pour un masque facial gratuit ! Et qui n'aime pas les masques faciaux ?

Notre préférée est Angels On Bare Skin. Il permet d'équilibrer la production de pétrole de la peau.

De plus, comme il est doux, ce savon peut être utilisé sur différents types de peau. Si vous êtes plutôt du côté sec, vous devez essayer Let the Good Times Roll, qui donne la sensation et l'odeur de frotter de la pâte à biscuits sur votre visage, de la meilleure manière.

Ces savons qui permettent d'éliminer l'excès de maquillage et d'huile, même si on ne recommande pas d'utiliser directement ce nettoyant sur notre visage entièrement enflammé. C'est plus doux et ne fera probablement pas tout disparaître, mais il fonctionne bien lorsqu'il est associé à une coton démaquillant lavable.

Le seul reproche à ces produits est la rapidité avec laquelle ils s'épuisent. Et parce que les produits LUSH contiennent principalement des ingrédients naturels avec un minimum de conservateurs, leur durée de conservation est trop courte pour les stocker en tas.

Cela signifie qu’on doit souvent retourner au magasin pour récupérer un contenant chaque fois qu’on n'en a plus. Les prix varient entre 12 et 17 dollars pour 100g, on ne les considère pas du tout comme haut de gamme, mais il existe des options nettement moins chères ; mais malheureusement, elles ne sont pas proposées dans des emballages réutilisables.

 

Étape 3 : Tampons de cotons démaquillant lavables

 Coton-demaquillant-lavable

La dernière étape de soins consiste à vaporiser le visage de toner et à passer doucement un coton sur la surface pour enlever l'excès de saleté. Vous seriez surpris de voir combien il en reste, même après un double nettoyage. On a trouvé des options réutilisables de coton démaquillant lavable dans un paquet de huit, pour un peu moins de 15 $.

On ne s'attendait pas à les aimer autant qu’on l'a fait. En ligne, elles avaient l'air beaucoup plus petit et on s'attendait à être ennuyée par la fréquence à laquelle je devrais les laver. Mais on a été surprise de voir qu'elles avaient la taille d'une paume de main et qu’on pouvait s'en tirer en utilisant chaque serviette deux fois de chaque côté.

Le matériau était agréable au toucher, et le tampon coton démaquillant lavable était en fait plus facile à tenir que les petites rondelles jetables qu’on utilisait auparavant. Il n'a laissé aucun résidu fibreux sur la peau et a bien éliminé l'excès de saleté, d'huile et de maquillage.

On les recommande à 100% ! On  est tellement contente de ne plus jamais avoir à acheter de cotons-tiges. Même si un sac ne coûte généralement qu'environ 2,50 dollars pour une centaine de cartouches, on se sent mieux en sachant que on réduit considérablement la production de déchets.

 

Les résultats : Le tas d'ordures dans la salle de bains est nettement plus petit

 

Dans l'ensemble, ces remplacements sont incroyablement faciles à utiliser, et on est assez heureux maintenant qu’on fait moins de voyages pour vider la poubelle de la salle de bains. Il a fallu un peu d'essais et d'erreurs, mais on a trouvé une routine qui fonctionne vraiment et qui n'empêche pas de dormir.

 

En rapport :

 

La tendance au déballage est responsable d'une tonne de déchets d'emballage

Ce PDG a lancé une marque de beauté à partir d'un refuge pour sans-abri

Les adolescents jouent au maquillage ; et on est salé.

Vous avez aimé cet article de blog ? Nous avons rédigé un autre article pour vous aider d’enlever votre maquillage sans culpabilité afin de vous transmettre un maximum d'informations sur ces cotons démaquillants lavables.